Avertir le modérateur

26 août 2008

J.K. Rowling revient !

… mais sans Harry.


Son prochain livre sera un recueil de sept contes pour enfants, qu’on pourrait traduire par Les Contes de Beedle le barde. La sortie mondiale a été fixée au 4 décembre, mais en anglais seulement ! Eh oui, ça se mérite, un Rowling.
En effet, selon le site Livreshebdo.fr (merci à Vincy Thomas), aucune traduction n'est prévue pour le moment.

Et maintenant, place au marketing ! L’éditeur britannique Bloomsbury, l’américain Scholastic et le marchand en ligne Amazon sont à l’origine de ce coup qui s’annonce comme juteux :

Sept exemplaires du conte ont été décorés par JKR, c’est-à-dire écrits à la main et illustrés de même, puis reliés de cuir et sertis de pierres « semi-précieuses ».
On en déduit donc que la richissime auteure vient de passer de l’écriture au loisir créatif. En la matière, on n’a aucune certitude de son talent. Mais, la fièvre Potter agit toujours, même quand Harry n’est plus dans le coup.

JKR a offert six de ces exemplaires à des proches dans l’édition (« prends, c’est moi qui l’ai fait ») et mis aux enchères le septième, qu’Amazon a raflé, tout content d’avoir les premières œuvres décorées de JK. Ils l’ont acheté quand même 2 millions de livres, ce scrapbook, soit 40 fois l’estimation la plus haute. C’est dire si JK a de l’avenir avec ses petits travaux de dame. De source pas sûre, on m’a dit que son prochain ouvrage était un ravissant coussin monté au crochet et rebrodé à l’effigie du chien de la reine.

Ca va faire cher le fil de laine.

21 février 2007

Fan fiction, c’est quoi ?

Puisque Harry c’est bientôt fini, il reste à ses fans la possibilité d’inventer des suites à son histoire. Pourquoi pas ? Le principe est en train de devenir un phénomène international, rien que ça, qu’on désigne sous le terme de « fan fiction ». C’est la dernière mode sur le web, de raconter des suites d’œuvres littéraires.

De Peter Pan au Journal de Bridget Jones, tout est permis. Un chapitre de l’histoire originale chiffonne ? Hop, on en propose un autre. Le site fanfiction.net recense ainsi plus de 280 000 variations d’Harry Potter… et près de 1400 des Misérables, quand même (source Livres Hebdo n°673).

Le principe suivi par les "fanfic" consiste à reprendre une histoire quelle que soit sa forme, série télé, film, roman ou manga. Et son élaboration tient compte des remarques effectuées par les internautes lecteurs ! De la vraie littérature collaborative.

Ca ne ressemblerait pas à des ateliers d’écriture, ça ? L’atelier d’écriture est un concept plutôt anglo-saxon, tendance américaine. La plupart des auteurs reconnus ou à succès y ont usé leurs fonds de culotte sans se sentir dépossédés de leur talent d’écrivain. En France, l’engouement est marginal option mépris ou deuxième zone, à peu près semblable à celui que suscitaient les lectures publiques il y a quelques années.
Aujourd’hui les lectures publiques ont conquis un large auditoire, grâce notamment au Marathon des mots de Toulouse qui en a pour de bon lancé la mode il y a trois ans. De belles perspectives s’ouvrent peut être pour l’atelier d’écriture qu’on ne s’attendait peut être pas à voir arriver sur le front du Net. Le succès s’évaluera, comme souvent, au nombre de grincheux qui y trouveront à redire. A suivre.

20 février 2007

Harry Potter déjà chaud

Qu’on en finisse avec les élections, pour en arriver enfin à l’événement de l’année : la parution du septième et dernier tome d’Harry Potter ! JK l’a dit, c’est le der de der. L’auteure aurait rendu son dernier manuscrit, Harry Potter And The Deathly Hallows, le 11 janvier dernier. On parle du 21 juillet comme date de publication en Grande-Bretagne. Si cette date se confirme et comme peu de fans sauront attendre la publication française prévue en fin d’année, les professeurs d’anglais de notre beau pays auront le plaisir de constater que le niveau d’anglais de leurs élèves aura augmenté comme par magie à la rentrée prochaine. A moins que, façon bouquet final, le livre ne paraisse en sortie mondiale, comme un film a succès. Ce serait une belle chute, non ? Jean-François Ménard, le traducteur français, doit déjà être dans les starting blocks.

Avec ce septième tome, c’est une manne financière qui s’évanouit pour des éditeurs du monde entier (Gallimard en France). Joanne Kathleen Rowlings, de son côté, met un point final à une histoire qu’elle porte depuis 1990. Même si la fin a été quelque peu modifiée, elle en connaît les secrets depuis… 17 ans ! Il était lourd à porter ce gros bébé. Est-ce la raison pour laquelle elle a décidé de mettre à mort deux des personnages principaux dans cette toute fin ? Sadisme ou possessivité d’un écrivain dépassé par son succès ?

En attendant, le jeune Daniel Radcliffe qui interprète Harry Potter au cinéma, fait beaucoup parler de lui. Il apparaît en effet nu dans une pièce de théâtre, Equus, donnée à Londres. On peut voir ses fesses en photo sur le site de Fantasy, Elbakin.net. Mignon, mais sans conséquence sur le système hormonal d'une trentenaire (j'ai testé, si si). La plus belle insolence du jeune Daniel n’est pas de montrer ses fesses, mais de toucher un chèque astronomique, 50 millions de dollars, le 23 juillet prochain, jour de ses 18 ans(cinehoraire.ca et news.com.au). Ce sera l’ado le plus riche d’Angleterre. Une indiscrétion, il commencerait par se faire plaisir en achetant quelques toiles de maître. L’interview, toute chaude, est sur le Coin ensorcelé d’Harry Potter (ce site est une mine, je n'apprends rien aux fans). Enfin, pour ceux qui souhaiterait voir Daniel Radcliffe dans sa panoplie de sorcier nubile, trois photos exclusives de Harry Potter et l’Ordre du Phoenix viennent d’être mises en ligne sur le site de cinéma-france.com. Sortie annoncée : 11 juillet 2007.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu