Avertir le modérateur

20 juin 2007

Sorbonne Confidential

 J'avais promis qu'on s'en reparlerait (note de février, pas récente récente, je sais). Voici la chronique du livre de Lauren Zuckerman que j'ai écrite pour le Point il y a quelques semaines. Je précise aux tâtillons que cette note est publiée dans la rublique "chroniques express" : cela signifie que la critique ne s'étale pas sur des pages.

 Décidément, les Français n’aiment pas les Américains : c’est l’un des constats étonnés que propose Laurel Zuckerman, preuves à l’appui, dans un récit qu’elle consacre au système de l’enseignement supérieur français. Alice, l’héroïne de son livre, est une Américaine d’une quarantaine d’années qui vit et travaille en France depuis 20 ans. Un licenciement la décide à se reconvertir en professeur d’anglais. C’est donc pleine d’entrain et d’assurance qu’elle part s’inscrire au concours de l’Agrégation, à la Sorbonne. La malheureuse apprendra à ses dépens qu’il vaut mieux maîtriser la dissertation de français et la leçon que la langue, pour devenir professeur d’anglais en France. Aberrations et petits scandales se succèdent dans un livre bourré d’humour qui n’épargne ni l’Education nationale, ni les entreprises de soutien scolaire : tout le monde repart avec un diplôme, sauf l’héroïne. L’auteur, quant à elle, a réussi son pari : passer au crible de l’expérience les incohérences et archaïsmes d’un système éducatif qu’on critique plus qu’on ne réforme. L’histoire, elle, reste sans morale.

« Sorbonne Confidential », de Laurel Zuckerman (Fayard, 333 pages, 20 €)

Karine Papillaud

08 février 2007

Le scoop fait flop

L'an dernier à peu près à la même époque, Franz-Olivier Giesbert cassait la baraque et pulvérisait les records de vente de livres toutes catégories confondues pendant plusieurs semaines avec son livre sur Chirac, la Tragédie du Président (Flammarion). Un livre passionnant qui, et ça n'engage que moi, ne violait en rien la sacro-sainte déontologie journalistique dont on parle beaucoup plus qu'on ne la médite réellement.
Cette année, Pierre Péan s'apprête à sortir "son" Chirac, après avoir "fait" son Mitterrand en 1994, où il mettait en lumière la jeunesse française du Président de l'époque sous l'Occupation. Enquête ou entartage, espèrons qu'il a consigné dans ce nouvel opus des révélations "révélantes" : il s'est tellement dit, écrit et filmé sur Chirac, ces derniers temps, qu'on ne s'attend plus à en apprendre beaucoup. Peut être même qu'on ne s'y intéresse plus tant que ça. Je tiens les chiffres de ventes à l'oeil, on fera le point dans deux ou trois semaines ici.  

Pour l'occasion, les éditions Fayard rejouent le coup de l'embargo le 14 février (on se souvient du brillant lancement de Houellebecq en septembre 2005, façon "la montagne accouche d'une souris, toute petite"). L'affaire est parfaitement expliquée par Pierre Assouline sur son blog dans une note datée 6 février, je vous y renvoie, je ne dirai pas mieux que lui ;-)

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu