Avertir le modérateur

15 octobre 2008

Foire de Francfort et dématérialisation du livre

Coucou c'est mon retour !

Dur dur d'assurer un blog en période de rentrée littéraire ! Et c'est un retour de pareseuse que le mien aujourd'hui. Je profite de l'ouverture de la 60e Foire de Francfort (le lieu où se négocient les droits des livres publiés dans le monde entier) pour reproduire in extenso (parce qu'il est bien écrit et totalement factuel) un article de mon excellente consoeur Anne-Laure Walter qui livre, dans les colonnes du journal professionnel Livres Hebdo, les résultats d'un sondage étonnant sur le livre électronique.

Les sceptiques vont prendre un coup derrière la tête, tant le marché mûrit, réfléchit et se prépare à toute vitesse.Le débat est ouvert !

"La Foire de Francfort a interrogé 1 000 professionnels du monde entier sur la numérisation et ses impacts sur le marché du livre.


Plus de 70% des professionnels du livre se disent prêts à relever le défi numérique dans une enquête réalisée auprès de 1 000 d’entre eux venant de 30 pays par les organisateurs de la Foire internationale de Francfort, qui ouvre ses portes le 14 octobre.

40% des personnes interrogées pensent que les contenus dématérialisés détrôneront les ventes de livres traditionnels à l’horizon 2018, même si un tiers considère que cela n’arrivera jamais, 12% estimant même que les e-books font l’objet d’un engouement passager et qu’ils seront passés de mode dans 60 ans.

Ces réponses sont, semble-t-il, liées au fait que le phénomène numérique n’en est qu’à ses prémisses puisque peu de professionnels du livre se déclarent familiers de cette nouvelle technologie et que 60% des sondés avouent ne jamais utiliser d’e-books ni d’e-readers.

Deux sondés sur trois estiment que le livre traditionnel va continuer à dominer le marché pendant au moins cinq ans. Rares sont ceux qui pensent que l’e-book (7%) ou l’e-reader (2%) sera leur principale source de revenus d’ici à 2013.

Enfin, à l’occasion du 60e anniversaire de la Foire de Francfort, ses organisateurs ont demandé aux sondés ce qui a changé à leur avis durant ses six décennies et ce qui va changer durant les six suivantes : 39% estiment que l’essor des ventes en ligne est l’événement le plus important des 60 dernières années, suivi du marketing (20%), des grandes surfaces culturelles (17%) et des foires du livre (15%).

Pour les 60 prochaines années, les professionnels prédisent la disparition des librairies indépendantes (un quart d’entre eux l’estime probable), celle des agents (21%), et même des éditeurs (14%) !"

Commentaires

Mon point de vue de lectrice : j'aurai peut-être un peu de mal à me passer du livre-papier, mais je suppose que j'y parviendrai, avec le temps. Et de cuisants regrets.
Mon point de vue d'écrivain : jamais je ne m'y ferai, jamais, jamais !

C'est contradictoire, mais bon, on n'est pas logique à 100%.

Écrit par : Marilou | 16 octobre 2008

Pour compléter ton bel article, je propose à tes lecteurs de se rendre sur la page du blog des Editions Michel Champendal où le directeur de la maison d'éditions, revenant lui aussi de la Foire de Francfort, a écrit un article sur son ressenti et celui de ses confrères à propos de cette mutation numérique.

De mon côté, a contrario de Marilou, je crois que la lectrice que je suis ne se fera jamais au numérique : j'aime toucher le papier, sentir les odeurs de l'encre, corner mes pages, crayonner mes bouquins, et les prêter ! Paradoxalement, je suis une geek reconnue !
Par ailleurs, la jeune auteure éditée que je suis aussi ne voit pas d'un mauvais œil le téléchargement numérique de son œuvre car le plus important pour moi est surtout d'avoir des lecteurs !! Fussent-ils en train de pirater mes bouquins, et bien tant mieux, cela prouverait que j'ai du succès et que la demande pour des livres de ma plume (heu : de mon clavier !) existe.
Voilà :D
Merci pour ton article, et vivement les suivants !

Écrit par : Karine Carville | 17 octobre 2008

C'est vraiment un sale Temps, une sale époque.

Comme toujours, ce sont des choses décidées d'avance, et on force tout le monde à s'y conformer ! C'est non, et ça restera non !

Il s'agit ni plus ni moins que de l'assassinat à grande échelle de la Culture et des modes culturels permanents. Si on avait toujours utilisé les supports électroniques, on chercherait à imposer aujourd'hui les livres imprimés.

Il n'existe aucun argument permettant de se satisfaire de cet état de choses.

Écrit par : Royauté-News | 25 octobre 2008

Et si la littérature, la vraie, était ce qui, précisément, ce fout éperduement du support ? Une parole libre comme l'air, en quelque sorte !

Écrit par : Gérard | 29 octobre 2008

C'est la même chose qu'avec la zik! Les gens s'attachent à leurs bons vieux vinyls, et refusent les MP3 et les albums à télécharger.
De toute façon, comme a dit Gérard, on s'en fout du support. La lecture reste de la lecture, de même que la musique reste de la musique.
Après, on peut bien dire "FUCK les Ebooks, FUCK la nouvelle technologie" mais bon, à ce moment là, autant revenir avec les vieux livres écrits à la main.
Moi, je pense que le seul véritable problème, c'est que, plus tard, si cette histoire d'Ebook marche bien, les livres vont être piratés.

Mais bon, rien n'empèche que les deux coexistent !

Écrit par : Ju. | 02 novembre 2008

Et que pensez-vous de l'attribution du Fémina à Fournier (pas Alain, hélas)???

Écrit par : Armance | 04 novembre 2008

à Gérard : Sur le Net, il ne peut y avoir de parole libre et on le sait très bien. Et sans livre il n'y aura plus de parole du tout...

Ce que dit Ju ne permet pas d'avancer. Il faut là-dessus un vrai débat.

si on ne peut pas en discuter, on se retrouvera comme toujours avec le même type de problème : trop tard, il sera trop tard. Ce sera comme pour la musique : il n'y aura que des fausses réponses, et comme d'habitude, le monde dirigeant en profitera pour introduire des mesures sans rapport, qui ne règleront rien, mais seront agressives.

Le livre doit rester le livre. il y a derrière tout cela une arnaque morale. J'y reviendrai.

Écrit par : R-N | 08 novembre 2008

cela me fait penser à cette scène du film "Soleil vert" où le héros, Charlton Heston, vivant dans un monde aseptisé, découvre l'onctuosité, la douceur, l'odeur de la mousse à raser, barbouillée sur sa barbe avec un blaireau désuet ... le plaisir dans toute sa simplicité, loin du gadget électrique ...

Écrit par : christian | 19 novembre 2008

cela me fait penser à ce film "Soleil vert" où le héros, Charlton Heston, dans un monde aseptisé, découvre la douceur, l'onctuosité, le parfum de la mousse à raser, barbouillée sur son visage avec un très désuet blaireau ... le plaisir dans toute sa simplicité, loin du gadget électrique ...

Écrit par : christian | 19 novembre 2008

site très intéressant est une magnifique contribution en apprendre plus chaque jour grâce à vous, qui publient des choses qui est vraiment utile merci salutations
hip hop vetements

Écrit par : fiorella | 31 janvier 2009

Bonjour,
je suis l'auteur d'un roman jeunesse et je souhaite prendre l'avis de personnes compétentes dans ce domaine. Accepteriez-vous de prendre contact avec moi?

d'avance, merci.

Écrit par : jc | 22 février 2009

c'était trop bien!

Écrit par : Bwin | 14 juillet 2009

Hello, de mon côté, a contrario de Marillou, je crois que la lectrice que je suis ne se fera jamais au numérique: )

Écrit par : psychologue à domicile liège | 08 mars 2010

Merci pour cet article intéressant et bonne continuation.

Écrit par : unibet.fr ouverture | 18 janvier 2011

I have something to say over this blog that this is an admirable what you have done here. It is pleasing to look you express from the heart and your clarity on this significant content can be easily looked. Remarkable post and will look forward to your future update.

Écrit par : how to learn spanish | 09 juillet 2011

moi je prefere le format papier mais bon chacun mes gouts ;)

Écrit par : Lea | 21 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu