Avertir le modérateur

12 septembre 2008

Concours de nouvelles autour du rock&roll

Je viens de recevoir un mail de Jean-Pierre Jaffrain, président de l'association Café Castor qui m'invite à relayer cette information.
C'est une incitation à la lecture, tous les détails sont donnés dans le texte qui suit, assorti d'une adresse mail pour en savoir plus.

Avis aux amateurs !

 

"Pourquoi ce concours?
« Un nouveau marché est né, celui du livre rock qui depuis quelques années approvisionne les rayons des librairies. (…) Toutes les maisons d'édition consacrent au rock nombre de références, de Flammarion à Gallimard en passant par Grasset, mais surtout de nombreuses structures indépendantes tentent de surfer sur le phénomène » prévient Christian Eudeline dans le numéro 57 de Rock'n Folk.
Et les quinquas, les quadras et surtout beaucoup de jeunes se bousculent pour acheter et lire ces livres. Chacun veut comprendre ce qui se cache derrière cette musique, percer le mystère. Et prolonger l'univers.
Si l'esprit rock se décline aujourd'hui sur papier, de nouvelles générations se pressent, la plume à la main à l'instar des jeunes groupes qui reprennent les guitares et investissent les scènes un peu partout en France. 
Tout donner, tout de suite. Se cramer, à fond, sans calcul. Comme pour le rock, plus c'est court, plus c'est efficace. Pour cela, le meilleur format est, définitivement, la nouvelle.
Petit rappel Larousse : « la nouvelle est un « récit bref qui présente une intrigue simple où n'interviennent que peu de personnages ».  La fin est souvent inattendue, et prend la forme d'une « chute » parfois longue de quelques lignes seulement ». Comme un dernier roulement de batterie. Pas de gras donc, de solos qui s'étirent ou de descriptions ennuyeuses. On garde l'essentiel.
Pour donner écho à ce phénomène, l'association Café Castor organise le 1er concours d'écriture de nouvelles liées à l'univers « rock ».
Il s'agit d'inciter chacun à prendre la plume pour décrire sa vision d'un des aspects de la musique rock, de confronter les mots à cet univers musical et d'encourager ainsi les talents.
Ce concours individuel est ouvert à deux catégories : jeunes (de 13 à 18 ans) et adultes."

 

Commentaires

Concours rock&roll... ça sonne bizarre, non ?

Écrit par : Florence SIS | 17 septembre 2008

Un thème comme un autre... Non ?

Écrit par : Karine | 17 septembre 2008

Si toutes les glaces ont un goût, tous les goûts ne donnent pas des glaces.
Je trouve qu'un concours ayant pour thème le Rock and Roll est une glace de mauvais goût qui reflète l'image insipide de ce genre de challenge.

Écrit par : Florence SIS | 18 septembre 2008

Dommage que le site de ce "concours" soit aussi dépourvu d'infos. Qu'est-ce que cette "association" ? Qui est le jury ? etc...

De plus, aucune trace sur le net d'une asso qui s'appellerait "cafe castor" et quasiment rien sur ce jean-pierre.
Des infos Karine ?

Écrit par : fred | 20 septembre 2008

@Fred : vous chipotez, mon (ma) cher(e)
Le lien que je vous indique amène à un site complet/ Mais si vous avez des questions, le mieux est que vous les posiez directement au site via la page contact, u en commentaire de leur blog que vous trouverez en lien sur le site. Le prix sera remis en juin 2009, laissez-leur un peu de temps pour constituer un jury...
@Florence : vous avez le droit de penser ce que vous voulez et d'autres auront le droit de ne pas être d'accord et personne n'aura tort !

Écrit par : Karine | 20 septembre 2008

Je suis évidement d'accord avec vous mais ce n'est pas cela que je voulais évoquer. Reprenant une idée développée par Primo Levi, il me semble que la compétition relève de la fin de la Tour de Babel où, pour le malheur des hommes, Dieu leur fit parler des langues différentes. Au lieu de faire travailler les auteurs ensembles ils sont réunis ici pour se défier. L'organisateur d'un concours, ne se prend-il pas pour Dieu ?

Écrit par : Florence SIS | 21 septembre 2008

En effet, il n'y a jamais eu autant de roman, biographies, textes, etc... sur le phénomène rock. Je sors de la librairie une pile de bouquins sous le bras. C'est véritablement devenu un phénomène culturel : j'ai des élèves qui dans le cadre de diplomes européens prennent comme sujet le rock ! Hendrix se retrouve au baccalauréat ( option musique...), est -ce un bien ? Le rock est-il mort ? Le roman est-il mort ? Bonnes nouvelles ? Mauvaises nouvelles ?

Écrit par : dom | 21 septembre 2008

Merci pour ces bons conseils.
Loin des notions d'élimination, de gain ou de sélection, l'intérêt du concours est de stimuler, de partager, de conserver l'aspect ludique pour faire de l'écriture un art vivant et animé.
Alors cela s'applique-t-il au rock, univers rebelle qui ne s'embarrasse pas de respecter les rêgles?
Chaque festival propose son concours pour promouvoir de jeunes talents : le Tremplin de Bourges, les jeunes charrues, le concours Rock en Seine, … Et tous les groupes talentueux ainsi révélés laissent à penser que le concours est un bon catalyseur. C'est l'occasion de se mesurer, de s'essayer avec avant tout la notion de plaisir et de partage.
Alors faut-il appliquer ce principe à l'écriture de nouvelles sur le thème du rock? J'imagine que la qualité des nouvelles qui nous seront transmises permettra de répondre à cette question.
PS: la liste des membres du jury s'aggrandit de semaine en semaine et elle sera publiée sur le site trés bientôt.

Écrit par : castor | 22 septembre 2008

Qu'aurait dit Lester Bangs d'une telle idée, hein ? ;-)

Écrit par : Alex | 13 octobre 2008

Bonjour Karine, Bonjour à toutes et à tous,

Je viens de me rendre sur le site du concours... ça semble se mettre en place tranquillement et ai d'ores et déjà pris la décision d'y participer, ne serait-ce que pour le plaisir de soumettre une création, mais aussi pour l'envie de développer sur ce thème "du rock" qui me fascine depuis toujours.
Le choix du sujet (Rock) me semble en effet novateur en ce sens ou il devrait toucher, selon toute probabilité, une "clientèle", ou plutôt un public, qui habituellement s'exprime peu et dont je fais parti.
Je ne partage cependant pas complètement l'idée selon laquelle la notion de concours relève de la fin de la tour de Babel comme l'écrit Florence avant tant d'aisance, mais pense au contraire que l'idée de concours n'est pas nécessairement synonyme de compétition, et qui, faute de créer un climat de tension, provoquera, n'en doutons pas, un contexte stimulant d'où peut sortir une qualité à nulle autre égale.
A vos gratte !
"Rockement votre".

Fred 49

Écrit par : fred.49 | 14 octobre 2008

A la lecture des derniers commentaires, il me semble retrouver des éléments du célèbre triptyque mis en valeur par Ian Dury & the blockheads, le rock semble rime avec la drogue... A quand le sexe ????

Écrit par : dom | 19 novembre 2008

ça semble se mettre en place tranquillement et ai d'ores et déjà pris la décision d'y participer, ne serait-ce que pour le plaisir de soumettre une création, mais aussi pour l'envie de développer sur ce thème "du rock" qui me fascine depuis toujours.

Écrit par : Payday loans online | 11 août 2011

Me semble retrouver des éléments du célèbre triptyque mis en valeur par Ian Dury & the blockheads, le rock semble rime avec la drogue..

Écrit par : Payday cash advance | 15 août 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu