Avertir le modérateur

18 septembre 2007

L'interlocuteur de Jospin

Réaction vite faite à l'article paru dans Libération ce matin où il est question du livre que Lionel Jospin s'apprête à publier chez Flammarion le 24 septembre prochain.

Le journaliste, super chanceux (joue-t-il aussi au loto, le bienheureux ?), a eu le livre entre les mains tellement à l'avance qu'il a pu en faire une tribune ce lundi 17. Grillant ainsi les exclus et autres transactions de bonnes feuilles nécessairement programmées avec d'autres habdos. C'est toujours le cas pour ce genre de publication.  

Je vous restitue in extenso la partie amusante, copiée collée depuis le site de Libé :

 

Se procurer le livre de Lionel Jospin, qui ne doit sortir en librairie que dans huit jours et qui est promis à un plan média soigneusement préparé ? Ce fut simple comme un coup de fil, reçu samedi. Et compliqué comme tous les coups de chance. Au bout du fil, notre interlocuteur explique avoir lu  l’Impasse après l’avoir tout simplement acheté dans une ville de province, où il avait été accidentellement mis en place. Et rapidement retiré. Libération s’est donc procuré le livre et a considéré normal d’utiliser journalistiquement un document éclairant sur le traumatisme postdéfaite présidentielle qui va continuer d’agiter le Parti socialiste.

 

Ben ça alors ! Un interlocuteur qui a profité de l'étourderie d'un libraire ! Ah ces libraires qui ne font jamais attention, scrogneugneu ! Et la vie c'est comme dans Amélie Poulain ! Moi, ça me rappelle la manière dont Angelo Rinaldi, pour le Figaro, avait trouvé la Possibilité d'une île de Houellebecq (sous embargo brûlant à la rentrée littéraire de 2005)... sur un banc ! Là, posé, frais et nimbé de rosée ou presque. A part ceux qui croient au Père Noël, personne n'avait accordé beaucoup de crédit à cette version. Et je n'ai pas entendu dire que les journalistes littéraires ont, depuis, planté leurs campemants dans les jardins publics dans l'espoir de trouver un livre pas encore sorti.

Revenons à cet étonnant encadré de Libé : c'est curieux comme ça sent le "coup". Peut être suis-je en train de faire un procès d'intention, mais la liberté d'expression des blogs est sacrée tant qu'elle n'est pas diffamatoire. Alors je n'écris qu'à l'allusif et au conditionnel... Ca me fait drôle, cette histoire d'interlocuteur. Il fait quoi dans la vie, l'interlocuteur ? C'est un homme, une femme, un boulanger, un VRP ? D'abord c'est quoi un interlocuteur ? Et depuis quand on raconte ses sources comme ça ? C'est curieux, mais moi, ça me fait l'effet d'une tentative de justification. Peut être ne suis-je plus assez candide pour croire au merveilleux. Ou aux contes de fées  journalistes.

02 septembre 2007

D'où sortent les têtes d'affiche de la rentrée ?

C'est dimanche, alors flemme. 

Je copie-colle le premier jet de l'un de mes articles "Rentrée littéraire" paru dans 20 minutes le 30 août. Même que, lalalère, il a fait la Une du journal ce jour-là, malgré la victoire du PSG 2-0 contre Le Mans. Et ce n'est manifestement pas rien, une victoire du PSG, si je comprends bien ce que j'entends autour de moi. Rendez-vous compte : la littérature dame le pion au foot, enivrant, non ? Allez, j'ai assez paradé comme ça...

 

 

Parmi les 727 romans publiés cet automne, la critique a déjà choisi ceux qui feront l’actualité jusqu’aux prix de novembre.

Le Peloton de tête de la rentrée

 

Olivier Adam, Mazarine Pingeot, Philippe Claudel, Christophe Donner, Marie Darrieussecq, Yasmina Réza ou Patrick Besson, et bientôt le nouveau Patrick Modiano : la rentrée des romans français est à peine commencée qu’elle semble déjà finie. Dix jours après la parution des premiers livres, la critique a déjà bouclé un premier tour d’horizon. Les valeurs sont sûres, les auteurs souvent attendus : la rentrée 2007 est un cru bourgeois.

Dans les pages "livres" des journaux, la course a commencé dès le mois de juin. Derrière cette frénésie de chercheur d’or qui agite les journalistes littéraires, se cachent déjà les enjeux des prix de novembre. C’est auquel trouvera le premier la perle de la rentrée, le nouveau Goncourt, ou le livre qui marquera l’automne. Depuis le mois de mai, les journalistes déjeunent avec les attachées de presse des éditeurs qui mettent en exergue les chouchous maison. Si elles convainquent le journaliste, il ouvrira ce livre plutôt qu’un autre. « Elles sont une source importante, mais les libraires jouent aussi un rôle primordial, explique un journaliste du Figaro littéraire. Il y a aussi les livres qu’on attend : on a découvert un auteur lors d’une rentrée précédente, ou suivi le parcours d’un écrivain depuis plusieurs années ».

C’est le cas d’Olivier Adam, avec A l’abri de rien (L’Olivier), un roman ambitieux qui se déroule à Sangatte parmi les réfugiés. C’est le cas aussi du quatrième livre d’Eric Reinhardt, Cendrillon (Stock), salué par la critique comme un petit événement littéraire bien avant sa mise en vente le 22 août. « C’est la preuve que la critique, même malmenée, fait son boulot, observe son éditeur Jean-Marc Roberts. Le livre a été lu assez tôt mais rien n’était gagné : l’auteur n’a pas la notoriété des stars de la rentrée ». Adoré ou détesté, le roman de Reinhardt intéresse l’ensemble de la critique. Coup éditorial ? « Je ne crois pas aux coups, la  littérature ne le permet pas contrairement aux documents. Je publie Reinhardt depuis cinq ans, ce n’est pas un coup... En fait, le jour où le succès vous tombe dessus, c’est la fin des coups qu’on a reçus ! » 

KP

 

Pour info : le journaliste du Figaro Littéraire que je cite dans l'article est l'excellent et délicieux Mohammed Aissaoui.

Pour info, 2 : toutes mes excuses aux visiteurs de ce site : j'ai malencontreusement publié le même texte daté 31 août deux fois et sous deux titres différents. Un problème de maîtrise des options de publication de mon interface. On progresse...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu