Avertir le modérateur

08 juillet 2007

Quelqu'un m'a dit...

Un ami s’est risqué à me faire un reproche sagace, vendredi soir, au cours d'un tête à tête joliment arrosé : « ton blog manque d’impertinence. Tu as la langue beaucoup plus pendue que ta plume». Ah ? mince. Je vais faire des efforts. Du coup, j’ai bazardé ma note sur le Marathon des Mots qui dégoulinait d’enthousiasme. M’en vais le mouliner autrement pour éviter l’effet liqueur. Donc bientôt ici, promis cette semaine. Oui, si je laisse un peu ce blog aux araignées c’est vraiment par manque de temps plus que par désintérêt. Je tâcherai d’être là tout l’été, si ma boîte me prête bien l’ordi portable qu’elle me promet depuis… passons.

Alors l’impertinence. Il est plus facile de se laisser aller à la critique alerte à l’oral. Les écrits restent. Et j’ai toujours quelques scrupules à descendre des textes sans vergogne. J’aime bien argumenter un peu, histoire de « respecter » un peu le travail (long) d’un auteur (qui fait ce qu’il peut). Ce dont on se dispense plus facilement à l’oral. Et puis un détail, Romain : ici j’interviens comme journaliste et mes avis sur tel écrivain ou tel livre sont émis par la journaliste que je suis et pas la vilaine sorcière narquoise que je deviens, une fois ma panoplie de baroudeuse pendue dans la lingère. Mais promis, j’essaierai de me lâcher un peu à l’avenir (proche).


Et pour m'entraîner, une vanne sur la rentrée littéraire à venir. Le livre le plus attendu est celui de Yasmina Reza sur Sarkozy chez Flammarion. Pas encore reçu, désolée. Ce n'était pas ça la vanne. Mais ce que je peux vous dire, c’est qu’en publiant chez Flammarion plutôt que chez Albin Michel, son éditeur habituel, l’auteur échappe à l’horrrrrible jaquette vert fluo qui emballe tous les livres publiés chez Albin. Attention aux rétines fragiles. Qu’est-ce qui leur a pris ? C’est pour être bien repérés dans les piles de livres reçus par les journalistes ? C’est pour faire collection ? Mais ce n’est pas beau du tout ! Et ce n’est même pas un vert à la mode. Ils ont aussi ripoliné Amélie Nothomb ! Que les fans se rassurent, la photo de l’auteure est choupinette. Elle en a de belles mains, Amélie. Je suis dans le livre en ce moment, qui ramène tout droit au Japon.

Il y aura de bien jolies choses à la rentrée. Mais pas de nouvel effet Littell, ou de bombinette à la Houellebecq. A noter, la montée en puissance de la littérature étrangère qui propose de très bons romans dès la fin août. A suivre.

 

Commentaires

Juste pour info : Reza, chez Albin Michel, ne publiait pas ses livres selon la maquette ordinaire, mais avait une sorte de "collection perso", beige mat, petit format (cf. ses derniers livres : Nulle Part, Dans la luge d'Arthur Schopenhauer, et Le dieu du carnage). Donc ce n'est sans doute pas pour cette raison qu'elle s'est éloignée, pour un temps, d'Albin...!

Écrit par : Glen | 10 juillet 2007

Voui. Je n'ai pas dû dire qu'elle partait pour ça... C'est laid mais pas au point de quitter son éditeur ! Mais la maquette dont je parle n'est pas une maquette ordinaire. Albin fait des jaquettes spéciales pour ses rentrées littéraires.

Écrit par : Karine | 10 juillet 2007

Ah! si tes amis blogeurs te connaissaient comme moi, ils sauraient tout ce qu'ils perdent en sel et surtout en poivre quand tu distilles "dans le civil" des petites vacheries avec un petit air malicieux. Enfonçons le clou davantage puisque tu ressers le même argument que Vendredi soir (à Mi-Chemin dans le 14eme, bonne adresse même si je suis réservé sur les profiterolles soi disant faites maison et, pour ceux que ça intéresse, "joliment arrosé" signifie pour Karine: un verre de vin. Et encore, nous étions parti à l'origine sur une carafe d'eau mais j'ai dit que je payais alors elle s'est ravisée. Comble de la muflerie, j'avais oublié mon portefeuille et c'est Karine qui m'a gentiment invité sans émettre de commentaires cinglants alors que je m'apretais à ne pas répondre puisque c'était justifié mais passons). Impertinence ne signifie pas dans ma bouche tout bruler aux flammes du bucher. D'ailleurs, personnellement puisque c'est MA case de commentaires, j'ai tendance à être ironique avec les gens que j'aime bien. Tu peux faire pareil avec les livres ou les zozos intellos merguez que tu croises dans tes cockteillles (cocktails. ça marche mieux à l'oral) mondains. Quand à la compassion pour les auteurs qui ont sué la fatigue pour pondre du papier, je suis désolé mais je ne suis pas d'accord. Tiens, on en a pas parlé de ça. Il faut quand même un sacré culot quand on y pense pour se dire: "oui, je vais écrire et ça va présenter un intérêt pour ceux qui vont me lire". Je t'arrête tout de suite, toi ou d'autres, je ne fais pas payer pour me lire... Donc, déglinguer un auteur qui a tranquillement choisi d'ajouter sur la pile de ce qui a déjà été publié son heuvre ne me parait pas "méchant". C'est quand même le minimum du jeu. Tu écris, tu publies, tu te soumets donc de plein gré à mon jugement, toi l'auteur qui souffre dans ta soupante, que mon avis soit réfléchi ou pas. Alors autant être drôle et piquante comme quand tu amènes à réfléchir "un peu. Je suis sûr que c'est dans tes capacités, Romain." J'avais adoré. D'ailleurs, tu vois, j'en ris toujours.

Écrit par : romain | 12 juillet 2007

@ Romain
"j'ai dit que je payais alors elle s'est ravisée" : tsss, t'as pas dit ça. Tu n'aurais jamais été aussi gras de la répartie, Romain, avec ce genre d'argument chic.
"réfléchir "un peu. Je suis sûr que c'est dans tes capacités, Romain."" Je ne me souviens pas du tout de cette saillie ; ce devait être après ledit verre de vin. Ou alors tu fais comme beaucoup de journalistes : tu sors un truc banal de son contexte, quelques points d'exclamation, un titre en gras et ça devient un article. Avec une photo en sus, ça ferait presque Paris Match, non ?

Super commentaire qui m'a fait bien rire. Et tu as retrouvé ton portefeuille ? ;)))
PS : toi aussi tu auras bientôt des copains blogueurs, t'inquiète. En tout cas, tu es mûr pour le blog.

Écrit par : Karine | 13 juillet 2007

Hâte de lire votre commentaire délivré de son "dégoulinage enthousiaste initial" sur le Marathon des Mots...
En attendant, je vous embrasse musicalement...
BF

Écrit par : Bruno Fontaine | 09 août 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu