Avertir le modérateur

28 mars 2007

Coulisses d'un salon plein de livres

Qui a dit que les littéraires étaient des bras mous, binoclards blafards qui vivent dans leur tête ? 

Quand je ne blogue pas, je vais chercher de grands sacs gonflés de paquets de livres à la Poste. Je les décachette après les avoir manutentionnés.

La surproduction, c’est aussi une réalité -lourde- pour les journalistes qui travaillent chez eux.

medium_poste_gros_plan_2.3.JPG


Voici l’équivalent d’un mois de poste : 4 sacs postaux qui engloutissent un tout petit salon. Ca donne une idée, même si mon appareil photo n’est pas un grand angle.

medium_poste_gros_plan.4.JPG

Après une matinée consacrée à l'ouverture des enveloppes...

medium_poste_après.3.JPG

 Il faut vraiment aimer lire, non ?

 

Bien sûr, je ne compte pas ici les arrivées de livres par coursier. Comme des petits cadeaux tous les jours.

Allez, j’avoue : pour cette livraison-ci, c’est Jean-Christophe et Carine de la Poste qui sont venus me les porter (au 6e sans ascenseur). Encore merci !

23:50 Publié dans Coulisses | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : Poste, Livres

Commentaires

Ils sont fort chez La Poste ;)

Écrit par : Charles Nouÿrit | 29 mars 2007

Flattée d'avoir un commentaire de l'un des 50 plus intéressants influenceurs-blogueurs français
;-)
http://www.20minutes.fr/article/146883/20070320-Blogs-top50.php

Écrit par : Karine | 29 mars 2007

Chère Karine,
Moi aussi, j'habite au sixième sans ascenseur et sur mon lieu de travail nous n'avons que deux livres. Le premier est argentin et a été publié en 1975. Le second, qui date de 1972, est italien. Pour atténuer la monotonie, nous pensons qu'il est plus important de relire que de lire. Depuis, nous sommes alourdis par le par-coeur.
Allez, offrez-nous des livres.

Écrit par : mvd | 29 mars 2007

Cher Michaël,
Y aurait pas un petit Borges sur ces deux livres ?
Cette note est en effet incomplète. Manquent en effet les deux gros cartons sur mon palier dans lesquels je place les livres "usagés", et que viennent piocher voisins, amis des voisins, bibliothèque municipale et autres bibliophages. Avec la garantie de se faire de beaux mollets en sus.
Avis aux associations caritatives intéressées !
Finalement, cette photo manquante, vous devriez venir la faire : elle serait magnifique, si j'en crois les clichés de votre blog...

Écrit par : Karine | 29 mars 2007

Le plus difficile dans l'histoire, plus encore que la manutention et les 6 étages sans ascenseur, n'est-ce pas de se dire, une fois mis de côté les ouvrages qui vous intéressent vraiment, "Tout ça pour ça" ?

Écrit par : InColdBlog | 29 mars 2007

Je me sens comprise, là...
Je vous suis pour vos "never more"et je reconnais aussi une tendresse pour Tremblay, Schneider et une bonne surprise avec Everett. Je m'aperçois que je suis loin de chroniquer tout ce que je lis. Et que je serais bien embêtée de répondre à ce cruel questionnaire http://incoldblog.blogspot.com/

Écrit par : Karine | 29 mars 2007

C'est un déménagement ou quoi !
Ou un cambriolage raté !
Ou, c'est noel toute l'année!
Bon courage, alors, pour toute ces lectures...

Écrit par : elodie | 29 mars 2007

Fi de fi ! La réaparition du "s" n'est qu'un prétexte de plus pour monopoliser l'antenne...
Bonne soirée les gens.

Écrit par : elodie | 29 mars 2007

J'ai beau compatir de tout mon coeur pr les postiers, j'adorerai que ça m'arrive à moi quelques chose comme ça !

Écrit par : may | 04 avril 2007

Ahhhh c moche !!!! Tu as pas le droit de les revendre ? Sans quoi on s'associe et on ouvre une petite bibliothéque !!!

Écrit par : Jamal | 05 avril 2007

@Jamal
Elles t'ont bien esquinté, tes profs de français, n'est-ce pas ? ;-)
Bien sûr que je pourrais les revendre et que j'arrondirais mes fins de mois comme beaucoup de mes petits camarades journalistes !
Mais... ça ne me semble pas très moral de vendre quelque chose que je n'ai moi-même pas acheté. Je suis peut être rigide ou sotte mais chacun fait ce qu'il veut et moi je ne veux pas. Et puis un peu de gratuité, hein, dans un monde consumériste, ça peut pas faire de mal et ça peut même donner le geste de la lecture à ceux qui n'avaient pas forcément envie de le prendre. Rigide, sotte et idéaliste.

Écrit par : Karine | 05 avril 2007

La plupart des critiques littéraires revendent 90 % de ce qu'ils reçoivent en service de presse
chez un bouquiniste, avant c'était chez Gibert et ça leur assure une bonne petite rente voire un deuxième salaire pour certains.

Écrit par : jl | 07 avril 2007

Une question: pourquoi pas d'ascenceur? C'est bizarre non?
Et pourquoi ne pas les lire au rez-de-chaussée? Enfin! Il y a bien des solutions tout de même!

Écrit par : Yves | 18 avril 2007

Bonjour,


Et si cette fois, les livres ne montaient pas, et que c'est vous qui descendiez ?

Par exemple le 20 juin 2007 à 19 heures, pour la remise du Prix Montalembert du premier roman de femme, à laquelle j'ai le plaisir de vous convier.

Je ne manquerais pas de vous adresser l'invitation si vous le souhaitez

Bien cordialement

Écrit par : Fab | 20 mai 2007

@Yves
Pas d'ascenseur car pas moyen de le faire voter en réu de copro. Le bénéfice secondaire : un peu de sport dans un monde de lecture. Merci, Yves, pour votre attention !

@Fab. Histoire de vous montrer que je sais descendre de mon pigeonnier, j'aurai plaisir à faire votre connaissance le 20 juin prochain. Noté dans mes tablettes ;)

Écrit par : Karine | 20 mai 2007

tu oublies de signaler que tu traverses aussi Paris avec ta hotte de 20 kilos sur le dos pour effectuer également et régulièrement des offrandes livresques aux fonctionnaires besogneux de tes amis, lesquels peuvent un peu plus épargner pour leurs vacances et moins se ruiner à la Fnac ...

Écrit par : céline | 22 mai 2007

Ses nouvelles très bonnes ! : -)

Écrit par : Miles Davis | 23 juin 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu